Atelier 29 avril

Van Dongen femme en blanc

Bonjour

Faites parler cette femme en blanc qui attend un visiteur du soir.

La contrainte est d’écrire  un monologue intérieur.

 

bonne écriture

 

odile

des plumes

Hits: 42

8 réponses à Atelier 29 avril

  1. Marie-Pierre dit :

    Dix-sept heures trente. Comme chaque soir, il commencera par s’excuser pour son retard. Il devait acheter du pain ou des crayons de couleur. Pour Amélie l’ainée ou pour le petit dont je ne me rappelle plus le nom… Il lui faudra cinq bonnes minutes pour oublier son quotidien : le travail, la circulation, les enfants… Alors il sera tout à moi. Il se laissera envahir par moi… Pendant dix minutes, il ne fera rien d’autre que me contempler. Puis lentement, il me posera des questions. Doit-il céder à Amélie et lui acheter cette nouvelle Barbie ? Doit-il se mettre à mi-temps et risquer de manquer d’argent ? Fait-il bien de confier les enfants si souvent à sa belle-mère : va-t-elle en conclure qu’il est dépassé ? Grâce à moi toujours, il réfléchit sereinement et prend les bonnes décisions. Bien sûr quand en partant, il m’appelle avec le prénom de l’autre, Valérie, je me raidis… Comment peut-il me comparer à une humaine ? Mais très vite, je lui pardonne. Il est si mignon mon petit veuf de dix-sept heures trente.

  2. Claude Klein dit :

    Je lui jette mon regard paralysant? Oui. Un freluquet qui plus est. De quel droit me fixe-t-il comme s’il m’évaluait ? Il viendrait me soupeser que cela ne m’étonnerait pas du tout. Quel rustre! … Evidemment, un Toulouse-Lautrec… c’est normal qu’il y ait personnalités divergentes.
    Mais où est-il donc ce cabriolet? Dix minutes de retard, c’est déjà trop. Je m’en vais. Attendre davantage? Pas question. J’en perdrais ma réputation. Personne ne m’a jamais manqué de respect à ce point. Intolérable. Mais… Mais…
    Impossible de m’éloigner. Quelque chose d’invisible me retient, me fige là où je suis. Liée à jamais à cet angle noir et blanc. J’y suis collée. Que se passe-t-il? Qu’entends-je?
    “Ma chère, quand on pose, on ne bouge pas. On attend le bon vouloir du maître?”
    Pourquoi ne pas m’avoir prévenue qu’en entrant dans ce cadre, je n’en sortirais plus? A l’aide!

  3. Odile zeller dit :

    Texte de Janine

    29 avril – LA DAME AU CHAPEAU NOIR

    Voilà, je suis prête. Un dernier coup d’œil dans le miroir pour voir si rien ne cloche. Quelle élégance, ma chère ! Oui, je sais, j’ai toujours eu beaucoup de goût, mais d’après moi le secret est dans la sobriété. Pas la peine d’en faire trop, et puis fanfreluches et falbalas sont passés de mode. Une petite robe blanche toute simple, des accessoires bien choisis et le tour est joué. Il faut dire que j’ai la chance d’être mince, c’est un avantage, je peux me permettre des robes près du corps qui tombent bien et qui soulignent avantageusement le physique. Charmants ces escarpins en chevreau, ils accompagnent bien la finesse de mes chevilles et ils sont d’une souplesse ! Je pourrais danser des heures durant sans ressentir la moindre fatigue. Ah cette étole de fourrure blanche si douce, si légère, un nuage ! Quand je pense au prix qu’elle m’a coûté ! Passons… J’ai hâte de voir la tête de la Beaumont, elle va en faire une jaunisse. Mais le coup de génie, c’est cette capeline noire. Elle est d’un chic ! Sans écraser la silhouette comme la plupart des chapeaux, elle l’exalte et elle ajoute une touche de mystère.
    Question maquillage ce n’est pas mal non plus, juste ce qu’il faut de noir pour souligner le regard, un peu de fard sur les joues pour avoir bonne mine. Mais la bouche, là il faut oser le rouge. Un rouge sensuel. Le parfum ? Une touche de Guerlain, c’est parfait. Pas entêtant mais suffisamment tenace.
    Mon cher ami, vous êtes en retard et je n’aime pas attendre. Vous me le paierez. Vais-je lui plaire ? Je lui plais déjà puisqu’il m’a invitée à dîner. Il croit m’attirer dans ses filets, sa réputation le précède, c’est un homme qui aime les femmes. Passionnément, dit-on. Je trouve ça plutôt flatteur. Qui va conquérir l’autre ? On verra, commençons par l’apprivoiser. Ce qui est sûr c’est que je vais tout mettre en œuvre pour le séduire. Moi aussi j’ai ma réputation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.