Notre atelier

Voilà avec un peu d’avance notre première proposition d’écriture.

Que se dit on ?

 

Faites parler ce trio penché sur un smartphone …

Quand vous avez écrit votre texte insérez le dans les commentaires par un simple copier-coller.

 

Une nouveauté cette année

En tant qu’atelier nous vous proposons de vous parrainer dans l’écriture. Nous ouvrons  ici un atelier de réécriture pour vos nouvelles en instance de publication ou ceux qui dorment dans votre tiroir.

Vous pouvez également nous contacter pour vos demandes de réécriture dans le cadre de concours ou de recueil à fin de publication. Nous offrons une prestation de lecture par nos lecteurs contre un don à notre association. Les corrections proposées sont  optionnelles. Vous effectuerez vous même les choix. Nous sommes en contact avec un éditeur.Nous ne garantissons toutefois jamais la publication qui se fait selon la ligne éditoriale des éditeurs.

Les plumes

5 réponses à Notre atelier

  1. Ludmilla Peytavi dit :

    Bravo pour ce premier texte qui sent si bon une certaine réalité. C’est quand même plus facile de préparer ses visites à l’avance, heureusement que le GPS s’occupe presque de tout !

  2. Ludmilla Peytavi dit :

    – Excusez-moi… heu bonjour… je peux vous déranger ?
    – Bonjour Madame, qu’est-ce qui vous arrive ? dit le jeune homme
    – Je viens de perdre mon téléphone, je l’avais posé sur le capot de ma voiture le temps de chercher mes clés… pour poser mes courses et puis j’ai entendu un crissement de pneu, je me suis retournée pour voir ce qui se passait… et voilà, plus de téléphone !
    – Pas de panique Madame ! dit le jeune homme d’un ton ferme
    – T’en as de bonnes toi, réplique la fille, c’est quand même chiant, et c’est pas la peine de lui parler sur ce ton !
    – C’est quand même pas malin de le poser comme ça ! marmonne le jeune homme.
    – Oui, je sais, vous avez raison, je ne sais pas où j’avais la tête. Mais c’est ce bruit…
    – Bon, on va pas y passer la nuit non plus… alors, vous connaissez votre numéro ?
    – Arrête ! Tu la stresses, dit la fille. Ce qu’on va faire Madame, c’est appeler votre numéro depuis notre portable… on entendra peut-être la sonnerie… pas loin.
    – Vous êtes tellement gentille… vous aussi Monsieur bien sûr. C’est rare de rencontrer des gens serviables de not’ temps. Alors c’est le 06 50… c’est que je ne m’appelle pas souvent, dit la dame avec un léger sourire.
    – Allez, tout va s’arranger, on le fait ce numéro ? Le jeune homme tapote dix fois sur l’écran tactile de son Smartphone.
    Les deux femmes sont penchées sur l’appareil, attendant que se passe le miracle mais aucune ne prête attention au bruit qui s’élève de l’autre côté de la rue. Un bruit de plus en plus distinct mais inconnu des deux jeunes gens.
    – Tiens, on dirait la même sonnerie que moi !

  3. Mathilde dit :

    Montre moi ! Il dit quoi ton téléphone intelligent ? Qu’on est à Rome. C’est un peu coûteux pour savoir ce qu’on sait déjà, tu trouves pas.
    Allez Maman vous allez pas vous chicaner encore.
    On cherche un restaurant pas loin de notre hôtel, c’est correct ?
    Oui mais on peut manger pas loin d’ici.
    Ça n’aurait pas d’allure d’être venu ici et de rentrer à l’hôtel sans avoir même vu la basilique.
    Maman j’ai faim moi !
    T’as toujours faim. C’est pas du neuf ! L’église ouvre quand ?
    Pas avant 16.00
    Y a-t-il pas d’autre chose à voir dans le coin.
    Si mais juste le matin !
    Et une trattoria avec un chien chaud, ça se trouve ça?
    Oui ma chère avec pizza, Pasta ou panini et gelati en dessert.
    Ça me plait. Et toi ma fille ?
    C’est parfait, ça convient pour faire Le Break et avoir un lunch.
    Deux rues et une petite place et on y est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *